#6 Le yoga : l'activité complémentaire idéale pour les boxeuses

A première vue, le yoga et la boxe semblent diamétralement opposés. La première chose qui nous vient à l’esprit quand on pense à la boxe, c’est au combat sur le ring alors que quand on pense au yoga, c’est plutôt l’image d’un instant détente et zen sur de la musique douce qui nous vient à l’esprit. Et pourtant, comme pour les tenniswomen ou les nageuses, le yoga est une pratique complémentaire idéale pour les boxeuses. Cela explique sûrement pourquoi Sarah Ourahmoune, la boxeuse française la plus médaillée, intègre le yoga dans sa routine sportive. Il existe même le Boxing Yoga, une pratique du yoga qui s’inspire des mouvements de boxe. Découvrez pourquoi vous aussi, vous devriez intégrer le yoga dans votre routine sportive.

Soulager le corps et l’esprit

La boxe, comme presque tous les sports, quand ils sont pratiqués régulièrement, et sur le long terme, développe souvent des muscles en contraction. Le corps perd alors de sa mobilité et devient moins flexible. Intégrer le yoga à sa routine permet donc de réduire les douleurs, les tensions musculaires et le sentiment de raideur. Autrement dit, c'est l’outil idéal pour récupérer de ses entraînements. Sylvain Broche, un boxeur de haut niveau, insiste sur le fait de travailler le relâchement, “un muscle contracté perd en puissance et en efficacité, ce qui vous rend moins explosif”. Le relâchement musculaire par le yoga permet donc aussi de gagner en réactivité. Le yoga procure également un sentiment de bien-être général et libère de l'énergie positive pour une récupération totale. Idéal pour se ressourcer et se détendre (autant la tête que les muscles) !

Gagner en mobilité

La mobilité fait référence aux mouvements et aux déplacements des sportifs. Plus ses mouvements sont fluides et précis, plus le boxeur est mobile. Mais la mobilité fait aussi référence à la mobilité articulaire et donc à la souplesse. Et pour un boxeur, maîtriser les déplacements et gagner en agilité est essentiel. Le yoga va donc vous permettre de développer votre mobilité, votre souplesse et d’élargir la portée de vos mouvements, tout en tonifiant et en renforçant vos muscles et vos tendons. Pour celles qui pratiquent la boxe anglaise, la souplesse des deltoïdes (muscles des épaules) et des dorsaux est à privilégier car ce sont ceux qui sont le plus sollicités. Mais d’une façon générale, il est important d’améliorer sa souplesse globale, et ce, pour tous les types de boxe. En améliorant sa souplesse et sa mobilité grâce au yoga, vous devenez plus fermes et sûres sur vos appuis. Le yoga vous permet aussi d’éviter les risques de blessures. Et ça, ce n’est pas négligeable !

Améliorer sa concentration

La pratique du yoga intègre différents exercices de respiration, les pranayamas. Ces exercices aident à améliorer la respiration en la rendant plus efficace et souple. Une meilleure respiration permet de s’ancrer dans le moment présent et d’augmenter sa conscience corporelle. La concentration est alors augmentée. Dans le cadre de la boxe, une meilleure respiration vous rend plus performante car vous êtes plus lucide lors de votre pratique, mais aussi car vous augmentez votre temps de réaction et ce temps est crucial pour saisir des opportunités ou pour contre-attaquer. Le yoga vous permettra également de canaliser plus facilement votre énergie, de gagner en maîtrise de soi et de diminuer vos sentiments de stress ou d’anxiété.

Zoom sur le Boxing Yoga 

Le Boxing Yoga est créé en 2011 en Angleterre par Kajza Ekberg et Matt Garcia. A l’origine, cette discipline a été créée pour compléter l'entraînement des boxeurs mais aujourd’hui elle est ouverte à tous les sports et à tous les niveaux. Kajza Ekberg explique : “J'étais professeur de yoga et j'avais un passé de danseur de ballet et de danse contemporaine, et j'ai dû en apprendre beaucoup sur la boxe pour voir exactement ce dont les combattants avaient besoin. [...] Petit à petit, nous avons créé un programme d'entraînement à leur intention, en ajoutant également l'importance de la respiration, détente et récupération ». Le Boxing Yoga mélange donc les postures de yoga aux enchaînements de la boxe. Cette discipline renforce et étire le corps dans sa globalité. Elle permet également de raccourcir le temps de récupération et de favoriser le relâchement des tensions musculaires. Sans agressivité vous vous relaxez, vous évacuez le stress et vous vous défoulez. Comme pour un cours de yoga, il est préférable de porter un legging de sport ou un short de sport pour bénéficier d’une meilleure liberté de mouvement, mais également pour permettre à votre professeur de surveiller votre posture et de vous corriger. Le Boxing Yoga est donc idéal pour compléter vos entraînements de boxe et découvrir en douceur le monde du yoga.  


Tips : Vous avez envie d’intégrer le yoga dans votre routine mais vous ne savez pas quel type de yoga choisir ? Nous vous conseillons de lire cet article : Quel type de yoga est fait pour vous ?