La mousse d’Irlande, nouvel ingrédient miracle ?

La mousse d’Irlande, aussi appelée mousse de mer, est une petite algue marine présente sur les côtes de l’Océan Atlantique, de la Manche et de la mer du Nord. Cette algue est reconnaissable à sa couleur rouge et à sa forme étoilée. Elle est utilisée comme médicament par les Irlandais depuis les années 1800. Elle a même été abondamment consommée pendant la grande famine irlandaise au XIXe siècle. Son succès réside dans ses nutriments, en particulier les minéraux et les antioxydants. Cependant, ce sont ses propriétés gélifiantes qui font sa particularité. Elle peut remplacer toute gélatine animale dans la préparation de repas crus et elle notamment utilisée comme agent épaississant dans les produits laitiers. 

Une mousse aux innombrables propriétés

D’après le Dr. Joanne K. Tobacman de l’Université de l’Iowa, “la mousse d’Irlande est considérée comme une merveille par l’industrie cosmétique depuis sa découverte”. Cette algue intervient aussi dans la prévention de nombreuses maladies et aide à guérir de certains désagréments.


La mousse d’Irlande est très utilisée pour soulager les troubles digestifs grâce à ses propriétés calmantes. Elle est idéale pour lutter contre la nausée ou en cas d’indigestion. En hiver, elle peut être ingérée pour diminuer rapidement les symptômes d’un rhume, soigner une toux grave ou calmer un début de bronchite. C’est son agent apaisant qui agit sur les voies respiratoires, aidé par l’iodure de potassium. 


Ces effets anti-inflammatoires sont également des alliés de taille pour lutter contre les brûlures d’intestin. Son action probiotique permet de restaurer la flore intestinale en éliminant les mauvaises bactéries, et donc, de favoriser l’absorption des nutriments issus de votre alimentation. La vitamine B et les antioxydants qu’elle contient vont, quant à eux, renforcer vos défenses immunitaires et prévenir les virus. 


Enfin, la mousse d’Irlande contient de la citrulline qui favorise la synthèse du collagène par l'organisme. Substance déjà présente naturellement dans le corps, le collagène aide à garder une peau lisse et des cheveux en bonne santé. On le retrouve dans un grand nombre de produits de beauté anti-âge, par exemple. En complément d’une séance de face yoga, il aide à repulper la peau et effacer les rides de mimiques.

Comment l’utiliser ?

La mousse d’Irlande peut être utilisée en application cutanée pour soigner des problèmes de peau, tels que l’eczéma, le psoriasis et les brûlures légères, dues à une surexposition au soleil par exemple. Mélangée à de l’eau, elle fait également un excellent masque pour hydrater et sublimer les cheveux.  


Cependant, la mousse d’Irlande est surtout consommée sous la forme de gel, ou incorporée dans des recettes de cuisine. Le gel à base de mousse d’Irlande peut être utilisé sur la peau ou les cheveux, et intervenir dans la préparation de cosmétiques maisons. Pour les recettes de cuisine, ce ne sont pas les idées qui manquent : smoothies, mousses, mayonnaises, crèmes glacées… Il y en a pour tous les goûts !


La mousse d’Irlande se trouve facilement dans les magasins bio ou sur Internet. Si vous choisissez de l’acheter déshydratée, il faudra prévoir un petit temps de réhydratation avant de commencer votre recette. Pour cela, il faut laisser les algues tremper 5 à 10 minutes dans un grand bol d’eau. Vous pouvez également acheter du gel d’Irish moss déjà prêt. 

Recette n°1 : le Blanc-manger

Le Blanc-manger est un dessert très ancien, datant du Moyen-Âge. C’est un entremet très facile à réaliser et qui peut être décliné en plusieurs saveurs, salées ou sucrées. Dans cette recette, la mousse d’Irlande est utilisée pour son actif gélifiant. 


Préparation : 40 minutes

Repos : 1 heure


Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 tasse de mousse d’Irlande
  • 1 gousse de vanille
  • 2 cuillères à soupe de miel
  • 50 cl de lait

Préparation :

  • Rincer les algues ; 
  • Faire cuire les algues et la gousse de vanille dans le lait au bain-marie pendant 30 minutes ;
  • Passer le lait au tamis et ajouter le miel ; 
  • Verser le lait dans des ramequins ;
  • Laisser reposer au réfrigérateur jusqu’à ce que la consistance soit ferme.

Recette n°2 : la boisson jamaïcaine 

La mousse d’Irlande est fréquemment utilisée dans les Caraïbes, où elle est appelée sea moss. Elle est l’ingrédient principal d’une boisson sucrée, mais saine, à la texture plutôt épaisse.


Préparation : 20 minutes

Repos : 12 heures


Ingrédients :

  • 100 grammes de mousse d’Irlande
  • 6 tasses d’eau chaude
  • 1 tasse de lait d’amande
  • 2 cuillères à soupe de lait de coco
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille
  • Une pincée de cannelle

Préparation :

  • Rincer les algues à l’aide d’une passoire ;
  • Les mettre à tremper dans l’eau chaude pendant 12 heures ;
  • Une fois que l’eau a épaissi, égoutter la mousse d’Irlande et la mixer ;
  • Ajouter la vanille, le lait d’amande, le lait de coco et la cannelle ;
  • Mixer à nouveau jusqu’à obtenir une consistance liquide.